Booking sanctionné d'une amende de 475 000 € pour fuite de données

L'Autoriteit Persoonsgegevens (AP), équivalente de la CNIL au Pays-Bas, sanctionne Booking d'une amende de 475 000 € pour une violation de données déclarée en retard. | Publié le 02 avril 2021 par Yassmine C

Un des leaders des sites de réservation d'hôtels vient d'être sanctionné par l'autorité néerlandaise de protection des données à une amende de 475 000 €. 

Et pour cause, en 2018 Booking avait été victime d'une importante fuite de données personnelles, mais avait tardé à la déclarer  (22 jours après sa découverte).

Rappelons que le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) impose que toute déclaration de violation de données soit faite dans les 72 heures qui suivent sa prise connaissance.

L'amende a tout de même été réduite de 50 000 € en raison du faible nombre de données volées ainsi que la coopération de Booking durant les investigations.

Le géant du web se voit condamné à une amende sans précèdent de 746 millions d'euros pour non respect du RGPD. | 04 août 2021
L'Union européenne prévoit un règlement applicable sur l'Intelligence Artificielle semblable au RGPD. | 30 avril 2021
Publié le jeudi 15 avril, le nouveau rapport d'activité édité par Cybermalveillance.gouv.fr comporte de grandes parties sur les nouveaux services publiques, les chiffres de l'assistance … | 20 avril 2021