La messagerie de l’état piratée en moins de deux heures

En effet, jeudi 18 avril, la messagerie nommée Tchap dédiée au personnel du gouvernement a été piratée. Les débuts de cette application ont de quoi décevoir. Pour une messagerie « sécurisée » consacrée aux membres du gouvernement, cette faille peut impressionner. | Publié le 10 mai 2019 par Datanaos -
L’application « Tchap » a été mise en ligne le 17 avril pour permettre à toutes les personnes constituant le gouvernement d’échanger de manière sécurisé.

En plus de Tchap, une autre messagerie cryptée nommée Télégram qui avait été lancé en 2013 par les frères Nikolaï et Pavel Dourov, est utilisée par les membres du gouvernement.

Mais le lendemain matin, un chercheur et spécialiste en cyber-sécurité, Baptiste Robert, connu sur Twitter sous le nom d’Eliott Alderson a réussi à trouver une faille de sécurité dans ce système en moins de 1 h 15. Il s’est donc introduit sur la messagerie privée du gouvernement français sans avoir eu un accès préalable.

Heureusement pour le gouvernement, le cybercriminel est à l’origine un « white hat » (spécialiste bienveillant en cyber-sécurité). Quelques minutes plus tard après son intrusion, il a donc immédiatement prévenu les services de sécurité de l’Etat de sa trouvaille et l’application a pu être corrigé le 19 avril.
L'Union européenne prévoit un règlement applicable sur l'Intelligence Artificielle semblable au RGPD. | 30 avril 2021
Publié le jeudi 15 avril, le nouveau rapport d'activité édité par Cybermalveillance.gouv.fr comporte de grandes parties sur les nouveaux services publiques, les chiffres de l'assistance … | 20 avril 2021
En ce début d'avril, le Conseil de l'Economie et de l'Information du Digital (CEIDIG) communique le guide "L'essentiel de la sécurité numérique pour les dirigeantes … | 12 avril 2021